Le treuillage d’un chêne

Un chêne !
Un chêne !

Voilà la coupe d’un chêne qui nous fournit une grume (morceau de tronc) de 13 mètres de long. Notre capitaine a bataillé pendant 3 heures avec son treuil pour ramener ce tronc sur le chemin. Depuis, les branches ont été enlevées et la plupart d’entre-elles sont déjà détaillées et mises en tas à sécher, pour faire du bois de chauffage dans 2 ans.

Certaines belles branches feront quand même des planches ou des tasseaux !

Nous avons trouvé sur LE BON COIN des palans à chaîne pour un bon prix et aussi un cric forestier. Tout cela permet à Yann de déplacer ses grosses pièces de bois, sans aide et en toute sécurité.

Toutefois, Yann a perdu ses plus grosses machines à bois : je vous épargne les tristes détails. Il va falloir en trouver d’autres et les installer, donc les travaux du Campillo ne seront pas faits cette année. Tout au mieux seront-ils commencés.

N’oubliez pas d’aller voir nos pages « Capitaine » ou « Caractéristiques du bateau » ou encore « les 4 vies du Campillo » pour voir le bateau…