Transport d’un châtaignier

Il y a quelque temps, des amies nous ont aidés pour transporter un châtaignier depuis notre petit coin de forêt jusqu’au lieu de sciage. C’est assez long et compliqué, mais nous n’avons pas besoin de le faire trop souvent. Il n’a fallu jusque-là que 4 arbres !

2015 09 06 Les filles au bois (8)

Ces troncs font entre 10 et 13 mètres de long !

Il faut 2 à 3 heures d’efforts et de précautions pour en charger un sur le camion et le « porte-grume »… que Yann appelle également « trimbale »… parce qu’il l’a inventé ! Sans savoir que les « anciens » utilisaient ça depuis belle lurette sous le drôle de nom de « triqueballe ».

Yann a eu la bonté (euhhh ????) d’y ajouter un volant pour que je puisse aider dans les virages trop serrés, comme il y en a un à la sortie de notre chemin.

On me voit, juchée dessus, en train de me demander si je vais y arriver ! Le casque, le blouson de cuir et l’écharpe blanche ne sont pas nécessaires à la manoeuvre !!! C’est seulement l’effet d’un délire de nos copines qui m’avaient imaginée comme dans les dessins animés, genre Scoubidou, avec les lunettes d’aviateurs sur le nez !!!

Heureusement, le chemin jusqu’à la scie n’est pas très long. Mais Yann a tout de même prévu toutes les sécurités : plaque avec les feux stop etc, panneau blanc et rouge pour marquer l’arrière, gyrophares sur le triqueballe et sur le camion, freins costauds sur le triqueballe…

Bon, ces jours-ci, le sciage reprend pour la nouvelle saison de travaux !